Brûlure et Magnétisme

Traitement : Le nombre de séances dépend de la gravité de la brûlure. 1 séance/jour pendant au moins 3 jours, puis espacement au fur et à mesure. 

Arrêt du feu : La brûlure cesse de s'étendre et reste localisée à la zone traitée sur des brûlures de l'ordre du premier et second degré. 

Soulagement de la douleur : L'action est antalgique par la sécrétion d'endorphines (analgésiques naturels).

Aide à la cicatrisation : Permet d'accélérer le processus de cicatrisation. Action également anti-infectieuse. Réhydratation des tissus.

Magnétisme

La gravité de la brûlure dépend de sa localisation, sa topographie (une brûlure circulaire sera toujours grave), sa profondeur (le degré de brûlure), l'étendue de la surface endommagée (en pourcentage de la surface corporelle totale) et l'agent causal en question.

Une brûlure peut être causée par :

  • contact avec une source chaude (solide, liquide, ou gazeuse)
  • contact avec une substance dite caustique
  • frottement
  • effet de la combustion (action d'une flamme)
  • effet d'un rayonnement (le coup de soleil : rayonnement ultraviolet, rayonnement infrarouge, rayonnement X)
  • effet d'un courant électrique (électrisation)
  • par le froid (gelure)
  •  Brûlure au 1er degré : n'atteint que l'épiderme. La peau devient rouge mais aucune trace n'est visible à long terme, la peau par ses défenses naturelles se reconstituent. Ces brûlures sont douloureuses. 
  • Brûlure au 2ème degré superficiel : destruction de l'épiderme et de la partie superficielle du derme. La peau devient rouge et il y a apparition de cloques mais aucune trace n'est visible à long terme ou alors une trace discrète de type décoloration. Prudence et les recommandations sont nécessaires afin d'éviter toute infection.
  • Brûlure au 2ème degré profond : destruction de l'épiderme et du derme. Apparition de cloques. Ce type de brûlure est caractérisé par la non-régénération des tissus et laissera une marque à long terme. 
  • Brûlure au 3ème degré : destruction complète de l'épiderme et du derme. La peau commence alors à noircir et à devenir cartonné. Elle entraîne une insensibilité de la zone brûlée. La peau n'a plus la possibilité de se régénérer. Seule la greffe est envisageable.

Que faire en cas de brûlure :

  • Enlever les vêtements qui ne collent pas à la peau sur la partie brûlée.
  • Faire ruisseler de l'eau tiède (15°-20° C) sur la partie brûlée jusqu'à disparition totale de la douleur en cas de brûlure simple et pendant 10 minutes maximum en cas de brûlure grave. Cette durée peut être adaptée par les services d'urgence ou un médecin.
  • Allonger la victime (sauf en cas de gène respiratoire où il est préférable de la mettre en position assise ou demi-assisse) et la protéger du froid (à l'aide d'une couverture de survie).
  • Dans tous les cas surveiller la personne.


En cas de brûlure grave, prévenir les secours (« 112 »le numéro d'urgence européen, le « 15 » en France ).

Source : Wikipédia

Mise en garde importante : ne jamais cesser un traitement sans l'avis du médecin traitant.

Portez de vêtements en coton, pas de vêtement aux fibres synthétiques ou mélangés pour ne pas augmenter les sensations de brûlures.