Etude du mot : LA RESPIRATION

  • La respiration en table 1 = 157
  • 157 = 1 + 5 + 7 = 13
  • 13 = L'Arcane sans nom au Tarot de Marseille

13 : le 13 est un nombre qui nettoie et purifie. Le nombre 13 apporte l'épreuve, la souffrance et la mort. Il symbolise la mort à la matière ou à soi-même et la naissance à l'esprit: le passage sur un plan supérieur d'existence.

Cette grande faucheuse ne porte pas de nom, elle n'épargne ni les riches, ni les puissants. Elle nous rappelle que seules les richesses intérieures constituent un capital durable.

L'élément de l'Arcane sans nom est l'air avec une énergie de mise en oeuvre : actif. RECOLTER

13 se décompe ainsi

  • 1 : Le 1 correspond au Bâteleur au Tarot de Marseille avec une énergie de préparation : actif . Le 1 est à l'origine de tout. Il est aussi le symbole de la parfaite Unité de la Sainte Trinité. [111]
    • Lors de l'inspiration, l'air riche en oxygène entre dans les poumons, et agit comme une accélération (montée d'adrénaline) : ENTREPRENDRE
  • 3 : Le 3 correspond à l'Impératrice au Tarot de Marseille avec une énergie de préparation: passif. Le 3 le plus sacré des nombres. Nombre représentant la Sainte Trinité.
    • Lors de l'expiration, l'air riche en gaz carbonique ressort idéalement lentement, progressivement par la bouche, et agit comme un frein (montée de mélatonine, endorphine, ocytocine, DHEA, etc) : PRODUIRE

13 nombre du recommencement, nous conduit à 4, nombre de la matière.

1+3 = 4

  • 4 : Le 4 correspond à l'Empereur au Tarot de Marseille avec une énergie de préparation : actif. Le 4 est le nombre de l'organisation et du rythme parfait, il est traditionnellement associé à l'idée de stabilité : CONCRETISER
    • La respiration (inspiration et respiration)

En donnant à notre corps l’ordre de respirer tranquillement, nous « désamorçons » le système nerveux sympathique (l'accélération) pour laisser place à l'activité du système nerveux parasympathique (le frein).

  • Par conséquent, nous agissons sur les poumons et cela se répercute sur tout l’organisme en permettant la libération d’endorphines qui ont pour fonction de donner une euphorie, un oubli de la douleur qui permet de se surpasser soi-même, de se calmer, et sur la peau également.