Le séchage

Faire sécher les plantes très rapidement (la fermentation fait perdre les principes actifs).

Déposez vos plantes sur des claies en couches minces, de façon à ce que l'air circule librement ou encore suspendez-les aux poutres du grenier en guirlandes.Choisissez des pièces bien ventilées et sèches. Si vous habitez une région humide, disposez tout d'abord vos plantes dans le four de votre cuisinière à une température très douce, 30° environ, au bout d'une heure, disposez-les sur les claies et à l'endroit où elles finirons de sécher.

Les organes charnus seront séchés de façon identique (baies de myrtilles, cynorrhodons ou baies d'églantiers). Vous pouvez couper les racines en rondelles ou en lanières afin qu'elles sèchent plus rapidement.

Il faut et c'est indispensables, quelle que soit la partie de la plante à faire sécher, remuer très souvent afin que la dessiccation intervienne identiquement partout.

Une fois sèches, rangez ces plantes dans des bocaux en verre très propres portant bien en évidence le nom de la plante.

Ne jamais mettre les plantes dans des sacs de plastique. Les micro-organismes, dans cette "couveuse", se développent rapidement et les plantes ne sont plus consommables.

Une plante est considéré comme fraîche pendant une année. Au bout de ce laps de temps il vaut mieux la brûler.