La ronce ou le mûrier sauvage (Rubus fructicosus)

Resserre les tissus boursouflés et suintants :

  • Gingivite
  • Aphtes
  • Saignements
  • Retour veineux

Décoction : si vous souffrez de gingivite avec des gencives rouges, enflées, sensibles, qui saignent facilement. Bain de bouche 2 à 3 fois par jour, après les repas.

La ronce peut aussi aider à calmer la douleur des aphtes, toujours en bain de bouche.

Décoction des feuilles et cataplasmes : pour les blessures avec plaies

Propriétés

  • Asséchante (feuilles et racines)
  • Astringeante : resserre des tissus boursouflés et suintants (forte inflammation de la peau ou des muqueuses avec hypersécrétion et parfois micro-saignements)
  • Hémostatique : permet l'arrêt de l'hémorragie

Appliquer des substances astringentes dès qu'une muqueuse est un peu rouge n'est pas indiqué, cela aura un effet asséchant qui peut devenir irritant (trop de tanins finissent par irriter).

Décoction : faites frémir les feuilles pendant 2 à 3 minutes, puis infusion 15 minutes à couvert. Utilisez 40 à 50 g/L (feuilles sèches), soit en prise interne 2 à 3 tasses par jour, soit en gargarisme ou bain de bouche.

Ronce, murier, mure : gingivites, angines, diarrhées, hémorroïdes