LE CHARIOT

Année 2023 - Année basée sur la maîtrise

Le 01/01/2023 0

Dans Les nouvelles

 

Je vous souhaite une année pendant laquelle vous serez capable de gérer, dominer, contrôler vos émotions.

Une année pendant laquelle vous reprendrez votre pouvoir et découvrirez votre réelle puissance.

 

L'année 2022 était l'année du choix

  • dont les sentiments, les émotions négatives, les tensions, les malaises intérieurs et le stress pouvaient être à l'origine de votre problème

L'année 2023 est l'année de la maîtrise

  • dont le comportement hyperactif surpassant votre capacité, les pulsions, la brutalité, les contradictions, la conduite de vie néfaste pourraient être à l'origine du déclin de votre santé

L'année 2024 sera l'année du châtiment

  • dont le mode de vie déséquilibré, le manque de lucidité, l'entêtement, la prise de substances toxiques et les décisions non appropriées pourraient être à l'origine de votre déséquilibre énergétique, conséquence de faits du passé à moins que cela ne soit inscrit dans votre chemin de vie
 

Le présent est un passé qui s'ignore.

Vivre dans le présent, c'est construire son passé pour soutenir l'avenir.

Sortez donc du concept limitant du karma, et devenez maître de vos émotions en construisant votre glaive.

 

Que faut-il faire pour que votre santé s'améliore en 2023 ?

Penchez vous sur les suggestions suivantes :

  • Quels sont les aspects physiques à améliorer ?
  • Quels sont les aspects psychologiques, comportementaux à améliorer ?
  • Quels sont les situations, les actions, les événements à prendre en compte pour aller mieux ?
  • Quels sont les thérapies, le contexte, l'environnement à prendre en compte ?

Construisez votre glaive

 
 

Le rôle de tout à chacun est de vivre de façon à ce que le monde autour de soi s'améliore. 

Se connnaître, connaître et reconnaître ses forces et ses faiblesses, permet d'acquérir la maîtrise.

Maîtrise qui amène au châtiment, au bien-fondé, au bien-jugé.

 

Je souhaite en savoir plus : ICI

 

Elisabeth Magnétiseur

 

Ajouter un commentaire