La migraine

Quand nous souffrons d’une migraine, ce sont les nerfs qui nous signalent que quelque chose ne va pas dans notre organisme.

Mais prendre une aspirine ne fait qu’anesthé­sier les nerfs et stopper l’alarme. C ’est comme couper les fils de la sonnette de notre porte d ’entrée quand un voisin vient nous prévenir que notre maison brûle.

 

Tout ce que nous absorbons pour “tuer” ou anesthésier une douleur paralyse nos nerfs.

Parfois, il est bon d ’obtenir un soulagement temporaire, à condition de rechercher par la suite la cause et de faire rapidement ce qu’il faut pour éliminer l’antalgique de notre organisme.

 

Une migraine révèle souvent qu’un excès de toxines est en train d ’encrasser le côlon, ou que des toxines y séjournent depuis trop longtemps.

Par conséquent, l’organisme réabsorbe ces poisons contenus dans le côlon.

 

Le côlon est le principal responsable des migraines, mais les gens ne prennent pas le temps d’examiner le lien de cause à effet entre leur côlon et la douleur.

 

Rajeunir et rester jeune Par l'harmonie du corps et de l'esprit - Norman W. Walker