Comment la peau communique avec le cerveau ?

Même si la sensation de douleur n’est pas agréable, son rôle est vital pour l’organisme : elle attire l’attention du système nerveux central sur les blessures, brûlures, piqûres et toute autre agression mécanique, thermique ou chimique subie par l’organisme.

Sans ce système d’alarme, notre corps courrait le danger de ne pas remarquer qu’il est attaqué.
Dès qu’une sensation tactile est détectée par les récepteurs spécialisés de la peau, ceux-ci convertissent l’information en signaux nerveux qui la transmettent jusqu’au cerveau par l’intermédiaire de différents faisceaux de nerfs. Il revient alors au système nerveux central de traiter le message et de commander les actions nécessaires (défense, manipulation, posture...).