Les maux et leurs significations

  • L'adrénaline

    Chaque fois que nous sommes en colère ou anxieux, les surrénales s'activent plus que la normal et un excès d'adrénaline s'épanche dans le sang en fonction du degré de peur ou de colère.

    L'adrénaline est un poison puissant quand elle n'est pas contrôlée.

    Quand un animal est mené à l'abattoir, il est terrorisé, comme nous le serions à sa place. Ses glandes surrénales déversent alors une telle quantité d'adrénaline que son corps en est tout infesté. Dans les minutes qui suivent la mort, chaque cellule et tissu de cet animal commencent à se dégrader.

  • Les formes-pensées dans le moment présent

    Les formes-pensées que nous émettons sont toutes à l'origine de nos maux actuels. Un accident, un rhume, une crise de foie ont vu le jour au moment où nous avons pensé avec force, d'une façon orageuse.

    Une colère peut agiter le 3e chakra qui va envoyer une information à la vésicule, qui elle-même créera des maux de tête.

    Quand nous ne parlons pas, le corps nous parle. Quand nous parlons "mal" il nous parle encore. Par lui nous savons que quelque chose en nous n'est pas comme nous le souhaiterions. Il ne s'agit pas de jugement de valeur, mais d'accord avec toutes les parties de notre être.

     

     

     

  • La respiration

    La respiration : est une des fonctions les plus indispensable à la vie.
    Si nous respirons mal, la maladie vient à grand pas.
    C'est le début de la phtisie, de l'asthme, de l'emphysème et de beaucoup d'autres affections.

    Respirer à pleins poumons, c'est le signe le plus apparent de la santé physique, intellectuelle et morale.

     

  • Harmonisation d’une saturation énergétique à l’intérieur du corps.

     

    Si vous avez mal à la tête, ou que votre tête est trop « pleine », concentrez-vous sur vos jambes et sur l’énergie Yin.

    La pensée fait mouvoir l’énergie et votre concentration aidera à faire circuler les flux d’énergie de la tête vers les jambes et apaisera de cette façon vos maux de tête.

    Par contre, une concentration de votre attention sur les zones douloureuses de votre tête ne fera qu’aggraver vos sensations négatives.
    Si vous avez souvent mal à la tête, analysez la position de vos épaules : l’habitude de garder les épaules levées crée une tension énergétique permanente des tissus du cerveau. Lorsqu’elles sont baissées et décontractées, les épaules permettent à l’énergie de s’écouler vers le bas et favorisent ainsi son courant naturel.