La gardienne de la porte d’entrée des virus

le nez et la bouche étant considérés comme de véritables « portes d'entrée » du virus dans l'organisme. C'est aussi le cas pour les yeux, mais pas que :

  • Les portes d’entrée sont multiples. Des différents orifices qui trouent notre corps, en passant par les tissus qui les bordent, sans parler des voies d’entrée accidentelles que représentent des coupures, des égratignures, des blessures infligées consciemment (chirurgie, tatouages, scarifications etc.) ou non.

Quelle que soit la porte d’entrée, l’infection ne commence que lorsque le virus est « entré » dans une cellule et y réussit sa multiplication. Cette multiplication initiale reste insignifiante.

Ce sont les virus produits (des dizaines de milliers par cellule) qui vont se répandre et poser éventuellement problème.

Les symptômes de l’infection apparaissent lorsque la destruction des tissus infectés est telle que le fonctionnement de l’organisme s’en trouve perturbé.

Ces symptômes, sont la conjugaison des effets directs de la multiplication virale et des réponses de défenses qui visent à détruire les virus circulant et éliminer les cellules infectées devenues des usines à virus.

Cette guerre de défense se joue en fait au début, lorsque l’infection est insignifiante. Elle peut se mettre en place dans chacune de nos cellules, on parle ici de « défense innée » .

Cette défense est d’une importance capitale. On dit qu’elle bloque 99.9% des infections. Il vaut la peine de décrire cette gardienne de la porte d’entrée du virus.

Si vous portez un masque :

Il existe des preuves à la fois pour et contre le port du masque afin de stopper la propagation des maladies infectieuses. Si vous portez un masque, tenez compte de ces conseils de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) :

  • Avant de mettre un masque, nettoyez vos mains avec du savon et de l'eau.

  • Couvrez-vous la bouche et le nez avec le masque et assurez-vous qu'il n'y a pas d'espace entre votre visage et le masque.

  • Évitez de toucher le masque lorsque vous l'utilisez. Si vous devez le faire, nettoyez-vous au préalable les mains avec un désinfectant à base d'alcool ou du savon et de l'eau.

  • Remplacez le masque par un nouveau dès qu'il est humide. Ne réutilisez pas les masques à usage unique.

  • Pour retirer le masque — retirez-le par derrière (ne touchez pas l'avant du masque). Jetez-le immédiatement dans un bac fermé et nettoyez-vous les mains avec un désinfectant à base d'alcool ou du savon et de l'eau.

Le fait de mal utiliser un masque peut en réalité accroître le risque de transmission au lieu de le réduire.

Sources :

https://viropourtous.ch/la-gardienne-de-la-porte/

https://www.who.int/csr/resources/publications/swineflu/masks_community/fr/