Affections de la peau et reflet de l'état général

La majeure partie des affections de la peau doit être considérée comme le symptôme et le reflet d'un état général constitutionnel.

De tout temps, on a enregistré l'influence du système nerveux sur les maladies de la peau.

Les poussées d'eczéma provoquées par la joie ou la colère et d'affections cutanées coïncidant avec les névroses et névralgies. Le psoriasis succédant à des causes morales, à des émotions vives et profondes.

Souvent on constate pour les maladies de la peau qu'il y a un vice du foie. Les bilieux, les cardiaques, sont prédisposés à l'acné; le foie n'cst-il pas notre grand dépurateur organique.

Lorsque le foie est congestionné, la peau perd sa fraîcheur et sa souplesse ; les démangeaisons et les éruptions apparaissent fréquemment.

Un grand nombre de dermatoses sont intimement liées à des affections gastro-intestinales. Chacun sait les relations de l'urticaire et de la gastrite, de la couperose et de la constipation.