Le cycle d'assimilation

Lorsque la nuit sans Lune laisse la place à un petit croissant, puis à un plus gros, et enfin après quatorze jours au rond parfait et lumineux de la Pleine Lune, c'est le cycle croissant.

La phase croissante est associée à l'absoption.

En miroir de la Lune, le corps se met au diapason de cette croissance et s'ouvre à une meilleure assimilation. Le corps assimile mieux ce qu'il reçoit, il profite au maximum de tout ce que vous lui apporté.

La phase croissante : un temps indispensable au corps pour absorber et booster les organes essentiels.

Le maître-mot : assimilation

Les organes sont au top :

  • Ils profitent de tout. L'estomac, le foie, les intestins, les poumons sont pleins d'énergie.
  • Ils transfortent au mieux tous les aliments pour nourrir les cellules.
  • Ils ont davantage d'énergie et peuvent tirer le maximum d'énergie de ce que vous leur apportez.

C'est le moment de booster votre système immunitaire.

Faites également le plein de vitamines, minéraux, aliments frais et gorgés de substances "vivantes", oméga 3

Pour les personnes faisant de la rétention d'eau : observez comment l'eau de votre corps réagit pendant cette période. Comparez avec le cycle de l'élimination.

D'un point de vue "scientifique" : il semble que l'eau se compresse à la Pleine Lune et se dilate à la Nouvelle Lune. La Pleine Lune exerce une "attraction" maximum sur la terre, l'eau est "aspirée" vers elle (tout comme avec les marées).

  • A la Pleine Lune, l'eau entre dans les cellules et c'est la rétention.
  • A la Nouvelle Lune, l'eau est dilatée, sort des cellules et peut être éliminée en même temps que les toxines accumulées dedans.

Pour éviter la rétention d'eau :

  • Réduisez la consommation  de sel (y compris les sels cachés dans les produits industrialisés).
  • Consommez des infusions de pissenlit ou de reine des près.