L'émotion et la raison

Dans un monde où règnent la raison, l'analyse, l'esprit logique : l'émotion souffre. Le plus souvent les hommes et les femmes retiennent ou inhibent leurs émotions.

La télévision est devenue un déversoir, un catalyseur. On pleure, on s'émeut devant un écran et des images, mais on ne s'émeut plus dans sa propre vie. Ce n'est plus l'autre qui nous touche mais son image virtuelle.

  • Plus vous bramez vos émotions ; plus elles vous font peur

En refusant de vous les intégrer dans votre vie ou à les vivre tout simplement : vous ne les connaissez plus.

Lorsque vous décidez que vous avez raison : l'émotion n'a plus aucune importance. Pourtant, c'est au coeur de l'émotion qu'émergent, naissent, se meurent les pensées, les sentiments, les sensations bonnes ou mauvaises qui vous permettent de faire des choix, de vous distinguer, de vous différencier des autres, etc.

C'EST L'EMOTION QUI VOUS MET SUR LA VOIE