Mesurer, détecter et évaluer

Les champs électriques et électromagnétiques sont mesurables avec des appareils standards.

Les champs magnétiques :

Il est très difficile de s’en protéger car ils pénètrent la matière. La prudence conseille donc d’en détecter les surcharges en priorité.

Il existe des appareils professionnels pour les détecter, mais votre petit transistor de voyage, réglé sur sa plus courte fréquence, dénonce très bien les perturbations par son grésillement.

Votre mini- équipement peut suffire pour vous inciter à déplacer votre lit vers la zone la moins grésillante.

Une simple boussole peut aussi vous aider. En se déplaçant dans la pièce à tester ou sur un terrain, une déviation de la boussole indique un phénomène magnétique.

Ensuite, il s’agit soit de déterminer la source et la nature de ce phénomène (si vous pouvez intervenir), soit simplement de choisir le lieu le moins déviant, si c’est là l’essentiel pour vous et vos proches.

Champs électriques et électromagnétiques :

Les appareils suivants sont plus ambitieux mais à la portée de personnes motivées. Le Kombitest teste les réseaux d’alimentation de divers appareillages électriques. 

On peut, en se servant d’un classique multimètre d’électricien amateur en vente dans les quincailleries et grands magasins, mesurer une grande partie des déperditions électriques, ainsi que les champs magnétiques et électromagnétiques.

Un testeur de prise de terre détecte aussi la phase, pour vérifier si un appareil est bien branché au secteur (un bon interrupteur coupe la phase en amont de l’appareil).