Etes-vous perturbé par l'électricité chez vous ?

Nous ne sommes pas tous égaux face à ces phénomènes. Il existe de nombreux facteurs personnels.

Chaque personne présente des fenêtres particulières de sensibilité aux ondes. Cela s’explique par leur vécu. La durée d’exposition à telles ou telles influences de telles ou telles longueurs d’ondes, avec effet cumulatif, varie d’une personne à l’autre.

Les éventuels malaises seront donc différents, déclenchés par différents ensembles de longueurs d’ondes (spectres de fréquences).

En outre, ce que la personne porte sur elle (vêtement, ceinture, montre, bijoux, clefs, chaussures, lunettes, appareils,…) et en elle (métal en bouche, adjuvants vaccinaux dans le sang, stérilet) conduit à une réception différente, éventuellement amplifiée. Donc, certaines personnes souffriront d’influences qui n’importunent pas les autres.

 

Si vous avez un soupçon, pour savoir: disjonctez !

Commencer par le test familial suivant, et testez les trapèzes avant et après.

Disjonctez la nuit toute l’installation électrique (sauf éventuellement le frigorifique ). Persistez une semaine. Certaines personnes, d’abord sceptiques voire franchement ironiques, constatent une qualité de sommeil tellement différente qu’elles sont les premières ensuite à se lever la nuit pour manœuvrer le disjoncteur.

Source : Vivre avez l'électrosmog Hélène Bernet