Les fumeurs occasionnels échappent-ils aux effets nocifs ?

En se définissant comme des "fumeurs occasionnels", nombre de personnes se bercent d'un faux sentiment de sécurité et n'admettent pas qu'elles mettent leur santé en danger.

Même une consommation ponctuelle entraîne l'ingestion de toxines et de nicotine, donc présente des risques.

Bien que certains parviennent à se limiter à 5 ou 6 cigarettes par semaine, l'effet de la dépendance de la nicotine les expose à la tentation d'augmenter leur consommation.