La nicotine et l'estomac

Une fois que la nicotine est dans l'organisme, l'estomac en subit les conséquences.

Elle réduit le flux sanguin dans l'estomac et ralentit la vitesse à laquelle celui-ci déverse son contenu dans l'intestin grêle.

La nicotine diminue également la production de prostaglandine (substance chimique protectrice) et de ce fait, la muqueuse est plus sensible aux attaques de l'acide gastrique, ce qui entraîne des brûlures d'estomac.

A long terme, le tabac accroît le risque de développer une ulcère de l'estomac.

La puissante action chimique de la nicotine atteint les nerfs qui innervent les muscles du tube digestif. Ce qui entraîne souvent des diarrhées