À quoi sert l’auto-hypnose ?

Cochez les propositions ci-dessous qui vous semblent correctes.

L’auto-hypnose sert à :
1. acquérir une technique naturelle pour m’occuper de moi au quotidien.
2. apprendre une technique de manipulation.
3. rien : c’est une perte de temps, j’en manque déjà !
4. gérer mon stress, être plus zen.
5. faire des expériences de mort imminente.
6. apprendre à lire dans les pensées.
7. arrêter de fumer.
8. comprendre et analyser la nature d’un problème.
9. apprendre à encore mieux maîtriser les choses.
10. trouver mes propres solutions à mes problèmes.
11. changer tout en dormant.
12. retrouver des souvenirs d’enfance enfouis.
13. me sentir mieux, même si tout va bien.
14. maigrir.
15. arrêter mes médicaments (contre le stress, pour dormir...)

 

Vous avez cochez les réponses : 1, 2, 4, 10 et 13
Pratiquer l’auto-hypnose, c’est explorer la face immergée d’un iceberg ! Vous apprendrez ainsi à gérer les petits tracas quotidiens et à trouver vos propres solutions à vos problèmes ! Il s’agit bien d’une technique de « manipulation », mais d’une manipulation librement consentie pour atteindre un objectif fixé. Cela au même titre qu’on peut parler de « manipulation » en ostéopathie. Ici c’est vous qui avez les commandes : en auto-hypnose, votre thérapeute, c’est vous !
Cette méthode peut vous permettre d’aller mieux, même si vous allez bien, en vous permettant de vous relaxer, d’avoir une attitude de lâcher-prise ou encore d’optimiser vos compétences !


Vous avez cochez les réponses : 7 et 14
Les réponses sont partiellement vraies, concernant le troubles du comportement tels que les addictions par exemple, l’auto-hypnose va permettre de déconditionner le comportement délétère et de le remplacer par un autre plus approprié, la conséquence indirecte sera une perte de poids ou un arrêt du tabac, etc. ! Mais ne vous attendez pas à maigrir en une seule séance...


Vous avez cochez les réponses 3, 5, 6, 8, 9, 11, 12 et 15
Vous n’apprendrez pas à lire dans les pensées ni ne ferez des expériences de mort imminente, pas plus que vous ne dormirez ! L’auto-hypnose ne peut se substituer aux médicaments prescrits par votre médecin. Par contre, avec de l’entraînement, il est possible de diminuer certains traitements voire de les arrêter, toujours sur avis médical ! Cette méthode orientée « solution » ne vise aucunement à chercher, ni analyser la cause d’un problème, mais à trouver une solution à celui-ci ! Elle ne s’occupe donc pas du « pourquoi je vais mal » mais du « comment aller mieux » ! Enfin, il serait possible en hypnose de retrouver d’anciens souvenirs, mais il est vivement déconseillé de le pratiquer en auto-hypnose : cette technique est délicate et demande un accompagnement par un praticien !

 

50 exercices d'auto-hypnose