Hypnose

  • Recommandations

    La relaxation psychosomatique

    • Prenez l'habitude de respirer à fond et surtout, d'expirer complètement pour chasser le gaz carbonique qui empêche l'oxygène de se fixer dans votre sang.
    • Allez en forêt.
    • Evitez le bruit, faites de temps en temps une cure de silence.
    • Privilégiez les plats cuisinés maison.
    • Aérez-vous.
    • Profitez du soleil.
    • Suez
    • Frictionnez-vous.

     

    Lire la suite

  • Fumer : un choix

    Un choix pour votre santé

    • Le succès du sevrage dépend de votre motivation

  • La nicotine et les glandes surrénales

    La nicotine agit sur les glandes surrénales et les terminaisons nerveuses, provoquant la production d'homones :

    Lire la suite

  • Tirez sur votre cigarette

    En fumant, lorsque vous tirez sur votre cigarette, le tabac incandescent libère de la nicotine sur de minuscules gouttelettes de goudrons, que vous inhalez et qui pénètrent dans vos poumons.

    Lire la suite

  • Tabac - un poison pour le coeur

    La plupart des personnes associent le tabagisme aux maladies pulmonaires, alors que le tabac est tout aussi nocif pour le coeur que pour le poumon.

  • Arrêter de fumer augmente votre durée et votre qualité de vie.

    • Dès 5 ans : Votre risque d'attaque cardiaque est moitié moindre que celui d'un fumeur
    • Dès 10 ans : Votre risque d'attaque cardiaque est presque aussi bas que celui d'une personne n'ayant jamais fumé
    • Dès 20 mn : Votre circulation commence à s'améliorer presque immédiatement
    • Dès 8h : La motié de la nicotine et du monoxyde de carbone a été éliminée, et votre sang peut transporter plus d'oxygène
    • Dès 24h : Tout le monoxyde de carbone a été éliminé, si bien que les globules rouges transportent désormais plus d'oxygène
    • Dès 48h : Toute la nicotine a été éliminé
    • Dès 2 semaines : Votre tension et votre rythme cardiaque retournent à la normale, et la circulation dans vos mains et vos pieds s'améliore

  • La nicotine et l'estomac

    Une fois que la nicotine est dans l'organisme, l'estomac en subit les conséquences.

    Elle réduit le flux sanguin dans l'estomac et ralentit la vitesse à laquelle celui-ci déverse son contenu dans l'intestin grêle.

    Lire la suite

  • La nicotine et l'intestin

    La nicotine a plusieurs effets sur l'intestin.

    La nicotine fait des ravages sur l'appareil digestif d'un fumeur.

    La perspective à long terme est redoutable : risques accrus de troubles digestifs tels que :

    ulcères et cancers de la bouche, de l'oesophage, de l'estomac et, éventuellement du pancréas.

  • La plante de tabac

    Lorsque la modeste plante de tabac a été transformée pour en faire des cigarettes, elle contient plus de 400 produits chimiques différents, dont certains sont des poisons.

  • La plupart des gens connaissancent les risques liés au tabac !

    Mais savez-vous le tabac affecte l'appareil digestif ?

    La nicotine qui vous rend dépendant a également des effets sur vos intestins.

  • Tabac et décès

    Dans le monde occidental, près d'1 décès sur 5 est lié au tabac.

    En dépit de ces statistiques alarmantes, environ 30 % de la population française continuent de fumer, en raison de l'accutumance à la nicotine.

  • Le tabac et la dépendance

    Le tabac exerce une action complexe sur les mécanismes de transmission chimique du cerveau, tout en engendrant une dépendance.

    En perturbant les neuromédiateurs, la nicotine "accroche" les fumeurs et entrave leur volonté de rompre avec cette habitude.

    Lire la suite

  • Les fumeurs occasionnels échappent-ils aux effets nocifs ?

    En se définissant comme des "fumeurs occasionnels", nombre de personnes se bercent d'un faux sentiment de sécurité et n'admettent pas qu'elles mettent leur santé en danger.

    Lire la suite

  • Arrêtez de fumer

    S'abstenir de fumer est la décision la plus importante que l'on puisse prendre pour préserver sa santé cérébrale.

  • Comment se remettre en énergie par l'auto-hypnose ?

    Un petit coup de pompe dans la journée ? Cet exercice va vous permettre de vous remettre en énergie en quelques minutes ! Vous pouvez le réaliser n’importe où, il suffit de vous isoler 5 à 10 minutes.

    Suivez les indications ci-dessous, en adaptant cet exercice au contexte choisi !

    1. Visualisez un paysage synonyme pour vous de « pureté » (un air pur à la montagne, au bord d’un lac, une eau limpide et cristalline...), et imaginez-vous au sein de cet espace ! Vivez l’expérience ! Voyez les éléments autour de vous et ressentez l’ambiance de l’endroit. Prenez quelques bonnes inspirations d’air pur et entrez doucement dans l’eau fraîche. Imaginez et ressentez alors la lassitude vous quitter comme autant d’impuretés se dissolvant dans l’eau, tandis que vous ressentez également la caresse du soleil sur votre visage.


    2. À présent, inspirez doucement par le ventre en imaginant que vous inspirez les rayons du soleil qui arrivent vers vous, retenez votre respiration un instant en laissant diffuser l’énergie de ces rayons de soleil dans tout votre corps jusqu’à vos pieds. Soufflez comme si vous poussiez la fatigue et les soucis vers les pieds pour les laisser sortir et les expulser (dans l’eau, la terre...).


    3. Répétez ce mode de respiration jusqu’à ce que vous vous sentiez complètement ressourcé. Et gardez cet état positif !


    4. Que ressentez-vous ?
    _ _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _
    _ _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _

     

    Le but de cet exercice est de faire un « mini-ménage » qui va vous permettre de redémarrer plus efficacement au moment de la journée où vous en avez besoin, un peu comme vous redémarrez frais et dispos après avoir dérouillé votre corps en bougeant un peu lors d’une pause sur un trajet d’autoroute.
    Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans l’eau, choisissez autre chose : imaginez-vous sous la douche, ou allongé dans l’herbe, dans la neige...

     

     

    50 exercices d'auto-hypnose

  • À quoi sert l’auto-hypnose ?

    Cochez les propositions ci-dessous qui vous semblent correctes.

    L’auto-hypnose sert à :
    1. acquérir une technique naturelle pour m’occuper de moi au quotidien.
    2. apprendre une technique de manipulation.
    3. rien : c’est une perte de temps, j’en manque déjà !
    4. gérer mon stress, être plus zen.
    5. faire des expériences de mort imminente.
    6. apprendre à lire dans les pensées.
    7. arrêter de fumer.
    8. comprendre et analyser la nature d’un problème.
    9. apprendre à encore mieux maîtriser les choses.
    10. trouver mes propres solutions à mes problèmes.
    11. changer tout en dormant.
    12. retrouver des souvenirs d’enfance enfouis.
    13. me sentir mieux, même si tout va bien.
    14. maigrir.
    15. arrêter mes médicaments (contre le stress, pour dormir...)

     

    Vous avez cochez les réponses : 1, 2, 4, 10 et 13
    Pratiquer l’auto-hypnose, c’est explorer la face immergée d’un iceberg ! Vous apprendrez ainsi à gérer les petits tracas quotidiens et à trouver vos propres solutions à vos problèmes ! Il s’agit bien d’une technique de « manipulation », mais d’une manipulation librement consentie pour atteindre un objectif fixé. Cela au même titre qu’on peut parler de « manipulation » en ostéopathie. Ici c’est vous qui avez les commandes : en auto-hypnose, votre thérapeute, c’est vous !
    Cette méthode peut vous permettre d’aller mieux, même si vous allez bien, en vous permettant de vous relaxer, d’avoir une attitude de lâcher-prise ou encore d’optimiser vos compétences !


    Vous avez cochez les réponses : 7 et 14
    Les réponses sont partiellement vraies, concernant le troubles du comportement tels que les addictions par exemple, l’auto-hypnose va permettre de déconditionner le comportement délétère et de le remplacer par un autre plus approprié, la conséquence indirecte sera une perte de poids ou un arrêt du tabac, etc. ! Mais ne vous attendez pas à maigrir en une seule séance...


    Vous avez cochez les réponses 3, 5, 6, 8, 9, 11, 12 et 15
    Vous n’apprendrez pas à lire dans les pensées ni ne ferez des expériences de mort imminente, pas plus que vous ne dormirez ! L’auto-hypnose ne peut se substituer aux médicaments prescrits par votre médecin. Par contre, avec de l’entraînement, il est possible de diminuer certains traitements voire de les arrêter, toujours sur avis médical ! Cette méthode orientée « solution » ne vise aucunement à chercher, ni analyser la cause d’un problème, mais à trouver une solution à celui-ci ! Elle ne s’occupe donc pas du « pourquoi je vais mal » mais du « comment aller mieux » ! Enfin, il serait possible en hypnose de retrouver d’anciens souvenirs, mais il est vivement déconseillé de le pratiquer en auto-hypnose : cette technique est délicate et demande un accompagnement par un praticien !

     

    50 exercices d'auto-hypnose

  • Etes-vous sensible à l'hypnose ?

    Éternelle question que tout le monde se pose !

    Dans les questions ci-dessous, répondez par OUI ou par NON à ce qui vous correspond le plus.

    Questions :

    1.  Prenez-vous plaisir à pratiquer des activités artistiques ?
    2. Existe-il des personnes en qui vous avez pleinement confiance ?
    3. Les mauvais souvenirs vous mettent-ils facilement mal à l’aise ?
    4. Avez-vous toujours eu une imagination fertile/débordante ?
    5. Au cinéma, vous arrive-t-il d’être pris dans le feu de l’action au point que la séance vous semble beaucoup plus courte qu’en réalité ?
    6. Vous laissez-vous facilement envahir par les émotions liées à des souvenirs agréables ?
    7. Êtes-vous parfois totalement perdu dans vos pensées pendant plusieurs minutes ?
    8. Exprimez-vous facilement vos sentiments ?
    9. Lorsque vous conduisez, vous arrive-t-il d’arriver à une destination en ayant la sensation de ne pas avoir traversé la ville précédente ?
    10. Pouvez-vous vous impliquer dans une activité au point d’oublier la notion du temps ?

    Faites le total de OUI et de NON

    • Vous avez moins de trois OUI : vous n’êtes pas facile à hypnotiser ! Vous faites partie des personnes qui ont peur de perdre le contrôle d’elles-mêmes, aiment tout maîtriser. Vous avez parfois des difficultés à vous laisser aller. Rassurez-vous : peu à peu, l’hypnose pourra vous aider à lâcher prise.
    • Vous avez au moins trois  OUI : vous faites partie des personnes qui peuvent être facilement hypnotisées !

     

    50 exercices d'auto-hypnose

  • La relaxation

    L'Univers repose sur l'équilibre réalisé par deux forces opposées : la tension et la détente.

    L'Homme atteint son état "idéal" par la relaxation. L'harmonie engendre le bonheur et la santé. Cet équilibre est rompu et l'être est perturbé.

    Le but de la relaxation est de nous libérées de nos crispations, de notre survoltage. La véritable relaxation élimine la surtension, obstacle sur la route vers le bonheur.

    Son effet sera la détente, l'harmonie avec soi-même et les lois cosmiques, une meilleure forme physique et psychique.

    La décontraction élimine la maladie : signe extérieur de disharmonie.

     

    Les différents moyens d'atteindre la relaxation :

    Le magnétisme, l'hypnose, l'auto-hypnose, la méditation, le Tai Chi, etc.

  • Lorsque les attitudes changent, tout change

    Il n'existe pas de loi qui nous force à haïr, faire du ressentiment ou craindre tout simplement parce que les politiciens ou les médias nous le suggèrent.

    Aucune homme aucune circonstance, aucune condition ou publication ne vous enlève votre paix intérieure.

    Vous la donnez vous-même en cédant le contrôle de vos pensées de vos paroles, de vos actes et réactions.

    Vous êtes le patron, vos propres pensées vous appartiennent.

  • La guérison mentale

    Les rapports entre l’esprit et le corps sont très intimes. Lorsque l’un est affecté, l’autre s’en ressent. L’état d’esprit influe sur la santé beaucoup plus qu’on ne le croit généralement.

    Bien des maladies sont dues à la dépression mentale. Le chagrin, l’anxiété, le mécontentement, le remords, la méfiance tendent à briser les forces vives et à provoquer l’affaiblissement et la mort.
    L’imagination provoque parfois la maladie, et très souvent l’aggrave. Beaucoup restent invalides toute leur vie, qui seraient en bonne santé s’ils voulaient croire qu’ils le sont. D’autres pensent que chaque petit courant d’air provoquera une maladie, et le mal vient, en effet, parce qu’il était attendu. D’autres encore meurent de maladies dont les causes sont entièrement imaginaires.

    Le courage, l’espérance, la foi, la sympathie, l’affection favorisent la santé et prolongent la vie. Un esprit content et heureux contribue à la santé du corps et à la force de l’âme.
     

  • Le conscient et le subconscient

    L'esprit conscient prend connaissance du monde conscient au moyen des cinq sens. Alors que l'esprit subconscient est cette intelligence qui se manifeste dans tous les états modifiés de conscience comme les rêves, les visions nocturnes, les solutions aux problèmes, les sources d'inspiration, les conseils, la guérison, etc.

    Votre subconscient prend soin de tous vos organes vitaux lorsque vous dormez profondément. Il se charge de votre respiration, de votre circulation sanguine et il s'assure que votre coeur fonctionne parfaitement  de même que les autres fonctions essentielles de votre corps.

    Votre esprit conscient est votre guide dans vos contacts avec l'environnement. Vous apprenez continuellement grâce à vos cinq sens par l'observation, l'expérience et l'éducation.