Coupeur de feu

  • Différence entre l’énergie des pieds et l’énergie des mains

    Barrage du premier centre énergétique extérieur

    Lorsque nous somme debout, les mains se trouvent dans notre premier cocon énergétique qui entoure notre corps. Elles sont directement liées à l’information et à l’énergie de notre corps, aux centres énergétiques internes.

    Dans cette même position, les pieds sont coupés d’un contact direct avec l’énergie du corps par le premier centre énergétique extérieur, situé dans le canal du bas, entre les mollets. Ce centre fonctionne comme un filtre qui adapte l’énergie du bas à nos besoins et aux spécificités de notre corps. Cela explique la différence de finesse entre les sensations des pieds et des mains. Pour les pieds, c’est comme si nous écoutions de la musique à partir d’une autre pièce.

    Lire la suite

  • Dans un être équilibré et harmonieux

    Dans un être équilibré et harmonieux, l’énergie fait un constant aller-retour entre Ciel et Terre, créant un courant, un flux de vie entre dynamisme et stabilité.
    Le Ciel dicte son dynamisme, sa lumière, sa chaleur. Il est en relation avec l’Esprit.
    La Terre donne le calme, l’humidité, l’enracinement. Elle est en relation avec le corps.
    Les Souffles de la Terre montent et ceux du Ciel descendent.
    Quand rien n’entrave ce flux, c’est la santé, la liberté des Souffles, l’épanouissement de l’être. L’énergie circule en spirale autour du corps, entre le Ciel et la Terre, elle s’ouvre au sommet de la tête et descend jusqu’à la plante des pieds  dans la Terre.

     

    Lire la suite

  • L’attitude du magnétiseur : Celui qui prends soin des corps se voit toujours ouvrir les portes de l’âme.

    Comprendre que les soins touchant aux corps subtils demandent à celui qui les dispense, que ses actes, ses pensées et ses paroles soient alignés afin que les énergies qui le traversent puissent ne pas être entravées, voire encombrées de scories qui ne feraient que retarder le passage du fluide.

     

    La qualité du soin apporté va dépendre de notre qualité d’être au moment de notre action, et nul ne peut s’improviser magnétiseur s’il n’a pas essayé de travailler sur lui-même et de nettoyer ses propres scories.

     

    Lire la suite

  • Le calme, la curiosité, le regard, la volonté, la bienveillance, la colère

    Le calme est une des qualités les plus essentielles pour magnétiser.
    Sans calme il n’y a ni pondération, ni équilibre, et par suite il ne peut y avoir puissance de rayonnement et régularité de transmission. Le calme rend attentif, persévérant, confiant, et donne cette vertu précieuse qu’on nomme la patience.

     

    Lire la suite