Blog

  • Le corps physique obéit à l'esprit

    La transformation = confiance, lâcher-prise, acceptation > le pardon

    Prenez quelques minutes par jour pour :

    • vous centrer
    • faire du ménage dans sa vie et dans ses pensées
    • le changement passera par votre changement
    • éradiquer la peur

  • Le désencombrement

    Sur le plan physique :

    Accordez de l'importance à une personne, un objet, un lieu, un animal, une plante c'est le reconnaître comme existant, faisant parti d'un tout de la vie.

  • Tirages du Solstice d'hiver

    Le solstice correspond au moment de l'année où les rayons du soleil touchent la Terre avec l'angle le plus incliné. Le solstice d'hiver représente la journée la plus  courte et la nuit la plus longue de l'année. La naissance du soleil nouveau qui illuminera la Terre pour la prochaine année.

    Du fait de la nature astrale du solstice d’hiver qui marque le début de la saison hivernale, ce phénomène est une source d’inspiration spirituelle. Les saisons sont rythmées par des changements astraux et leur perpétuelle évolution est une source d’énergie influente.
    D’un point de vue spirituel, le solstice d’hiver marque une phase durant laquelle la nature pourtant vulnérable peut émettre une énergie régénératrice. Cette régénération se fait en puisant dans les forces internes en opposition à l’environnement hivernal hostile. Certains peuvent voir dans cette manifestation un symbole de force intérieure et une leçon d’humilité. Comme la nature, l’homme peut trouver les forces nécessaires pour affronter les difficultés lors de certaines situations qui le fragilisent. Le solstice d’hiver est très lié à la concrétisation et à l’épanouissement des lumières intérieures.

     

    C'est un nouveau cycle solaire. C'est une période de réjouissance.

    Allumez votre feu intérieur, maturité, intériorité, sobriété et responsabilité.

    Lors des ateliers Tarots de Marseille

    Vous apprendrez 2 tirages du Solstice d'hiver (Yule) en prenant compte du nouveau cycle solaire. 


     

  • Les chiffres romains

    Les 22 Arcanes majeurs sont numérotés avec des chiffres romains, et ce n’est pas un hasard.

    Leur numérotation se fait en rajoutant un chiffre à chaque fois et non en soustrayant un chiffre.

    Ex : l’Arcance IIII (l’Empereur), elle n’est pas désignée par 5 – 1, c’est-à-dir IV, mais par 3 + 1, c’est-à-dire IIII. Idem pour l’Hermite (VIIII), la Tempérance (XIIII), le Soleil (XVIIII).

    Lire la suite